Les débuts de la station balnéaire

Le grand archéologue Arcisse de CAUMONT, fondateur en 1834 de la Société d’Archéologie Française, décrit dans le volume IV de sa «Statistique Monumentale du Calvados» (Monumentale signifiant « des Monuments ») paru en 1862, le tout début de la station balnéaire de Villers :

« Le village de Villers est situé tout près de la mer, à l’extrémité d’une large vallée que dominent de hautes falaises. Il se compose d’une agglomération de modestes chaumières au milieu desquelles se trouve l’église».  Il décrit ensuite cette église (avec dessins à l’appui) en précisant que sa nef remonte au XIème siècle et le chœur au XIIIème…

Tour de l’Eglise primitive (11è siècle)

Vous l’aurez compris, il ne s’agit nullement de l’église actuelle de Villers ! En effet 10 ans après la parution de cette « Statistique monumentale » de Mr De Caumont, il sera décidé en 1872 par la Commune de Villers, confrontée à l’affluence massive de nouveaux résidents, de construire en lieu et place de l’ancienne église une église néogothique de plus grande dimension.

Mr de Caumont quoique venu à Villers/Mer pour étudier et répertorier les monuments de Villers-sur-mer, ne pouvait s’empêcher de noter, en observateur, la mutation « enchanteresse » en cours depuis peu à Villers :

« Entre ce village et la mer se sont élevées comme par enchantement, depuis quelques années, de nombreuses villas destinées aux baigneurs, parmi lesquelles on distingue celle de Mr Pitre-Chevalier…  Mr Pigeory, architecte de Paris, propriétaire d’une grande partie des terrains qui bordent la plage, a fait tracer plusieurs rues et élever un casino. Déjà de nombreuses sociétés s’établissent à Villers pendant les beaux jours de l’été, et ce nombre tend à s’accroître chaque année. De la terrasse du casino, au pied de laquelle sont construites des cabanes en bois pour les baigneurs, on jouit d’une vue délicieuse sur la mer ; au nord apparaît le cap de la Hève (Le Havre) qui commande l’embouchure de la Seine ».

Puis A. de Caumont venu à Villers pour en répertorier les monuments terminait son « étude monumentale » de Villers/Mer avec une description très précise du Château seigneurial de Villers qu’il date du XVIIème siècle.

Le Château de Villers (17ème siècle)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *