Question sur la « Lettre de Villers »

Téléchargeant la Lettre de Villers de juillet 2017 (n°140), nous nous sommes fait la remarque que la Lettre d’avril 2006 (n°95) que nous venions juste de télécharger auparavant en cherchant des photos du 150ème anniversaire de Villers, «pesait» seulement 4,33 Mo quand celle d’aujourd’hui pèse 24,8 Mo ! Aussi notre surprise fut grande d’y lire l’éditorial de Mr le Maire de Villers avec ces propos :

L’adage « Il se passe toujours quelque chose à Villers » est bien réel tant cette lettre est fournie. Il est certain que nous ne pourrons pas continuer à augmenter le volume de la Lettre de Villers et qu’il nous faudra à l’avenir faire des choix qui se révèleront bien difficiles. Pour l’instant ce n’est pas encore le cas

Nous sommes ravis, Mr le Maire, que vous réalisiez en cet été 2017 que l’inflation galopante de cette Lettre de Villers dont le volume a été multiplié par 6 en 10 ans pose problème. Outre qu’elle pèse certainement en conception et en édition sur les finances de la Commune, assez restreintes en ce moment, son gonflement sans fin pose la question de sa finalité :

– une Gazette qui parle de tout ce qui se passe dans les moindres détails, auquel cas il n’y aura jamais de limite au volume de cette lettre,

– ou une Lettre qui parle prioritairement et plus sérieusement des questions qui concernent l’administration et l’avenir de la Commune de Villers/Mer ?

Mais pourquoi alors n’est-t-il pas révélée aux lecteurs dans cet éditorial la raison de cette diète de la « Lettre de Villers » ? Pourquoi la mention sibylline qui suit cette annonce « ce n’est pas encore le cas »… qui nous donne à penser que cette Lettre de Villers va encore perdurer, peut-être même encore grossir. Et quand sera-t-il  donc le moment de cette diète ?

Autant d’interrogations sur lesquelles l’éditorial de cette Lettre est muet!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *