Villers-sur-mer et le sport

Une politique sportive à Villers/Mer, laquelle ?

Le sport a de tout temps été considéré comme une valeur de développement de la personne, en même temps qu’un facteur de rapprochement entre individus d’origine, de formation et de niveaux sociaux divers.

La place reconnue du sport dans notre société

Pour de multiples raisons liées à l’évolution des pays développés, le sport est devenu une valeur majeure dans notre société, prônée et soutenue au plus haut niveau de l’Etat.

Pour preuve, la candidature olympique de Paris pour les Jeux Olympiques de 2024 soutenue très activement par le Président de la République, la Mairie de Paris, de nombreuses personnalités et industries du sport.

Les moyens financiers mis en oeuvre pour soutenir la candidature de Paris aux JO ont été considérables, comme le seront les investissements à venir pour la tenue de ces Jeux Olympiques en 2024.

Les déclinaisons du sport dans les collectivités territoriales

Certes la politique de l’Etat est déterminée par toutes sortes de considérations conjuguant des aspects d’ordre éducatif et social, financier, économique, et aussi politique, au niveau de la nation entière.

Mais les collectivités territoriales ne peuvent ignorer la dynamique sportive insufflée au plus haut niveau de l’Etat français. Le sport, quelle que soit sa valeur, éducative, sociale, économique, ou autre est devenu l’affaire de tous.

Les collectivités territoriales n’ont d’ailleurs pas attendu l’obtention récente des JO de 2024 pour investir dans le sport, la plupart considérant  depuis longtemps le développement de pôles sportifs dans leur territoire comme bénéfique, en particulier pour fixer et canaliser les jeunes dans des activités valorisées socialement.

La Commune de Villers/Mer et le sport

A la base des collectivités territoriales se situent les communes, chacune avec des moyens souvent bien différents. Chaque commune se doit de définir sa vision sportive, tenant compte bien évidemment de ses moyens.

La Commune de Villers/Mer a-t-elle une politique sportive pour le développement de sa population ? Si oui, laquelle ? Des niveaux bien différents peuvent être envisagés pour toute commune :

– Se contenter de procurer aux scolaires des initiations à des sports
– Mettre l’accent sur le sport en développant des infrastructures pour quelques disciplines choisies, et en poussant à la création de pôles associatifs sportifs compétitifs au plan départemental, voire régional
– Au-delà, faciliter l’intégration du sport de compétition dans la formation des jeunes de leur commune

Ayant été tout récemment pendant 2 ans Président du Tennis Club de Villers (TCV), je n’ai jamais entendu un exposé des autorités municipales présentant la moindre vision sportive.

Pourtant le budget municipal consacre année après année des sommes importantes pour améliorer les infrastructures sportives.  Villers-sur-mer a des installations sportives de qualité. Mais rénover des équipements sportifs et/ou en construire de nouveaux ne suffit pas à inciter les jeunes à faire du sport et à y réussir. Il faut en plus que la commune ait une ambition sportive et une politique sportive d’ensemble.

Quand l’Etat a une vision sportive, Villers n’en a aucune !

Le programme de la Municipalité actuelle comprenait en 2014 l’augmentation des logements sociaux pour retenir les jeunes dans la Commune. Car, chacun le sait, et le sent bien, Villers/mer vieillit année après année ! Il ne disait rien sur le sport, pas plus d’ailleurs qu’il ne disait grand-chose en général, sauf sur le « bien-être » dans la commune.

Les logements sociaux n’ont pas progressé. Et aucun programme sportif cohérent n’a été élaboré pour chercher à retenir les jeunes.

En revanche, Villers aura sa maison de retraite et un pôle médical  !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *